Débuts – l’engagement des éducateurs du Centre d’Intégration Scolaire

 

Le « Centre d’Intégration Scolaire » à Luxembourg Ville accueille des enfants, qui ne peuvent plus suivre un régime scolaire « normal », parce qu’ils présentent des troubles de comportement. Les éducateurs, qui prennent en charge ces enfants jusqu’à la fin de l’obligation scolaire se rendent vite compte qu’après l’âge de quinze ans, ces jeunes gens sont délaissés à leur propre gré, sans aucune aide extérieure. Leur destinée professionnelle et sociale aboutit trop souvent dans une carrière de chômeur, délinquant etc. L’idée est née – constitution de l’asbl Päerd’s Atelier en l’an 1990. Comme il n’y a pas d’institution spécialisée au Luxembourg, les éducateurs du C.I.S. prennent les choses en main et fondent une association sans but lucratif, nommée Päerd’s Atelier. L’ancienne ferme « Graf » devient « Liewenshaff ». En date du 22 octobre 1992, par contrat signé et dûment enregistré, l’Administration Communale de Heiderscheid a donné à bail emphytéotique, pour trente années consécutives, un terrain avec une maison, dite maison „Graf“,…, afin d’y réaliser le projet „Liewenshaff“.“ Ce terrain appartient à l’association communale de Heiderscheid en vertu d’un testament du 7 mars 1986.

 

 

 

 

 

 

L’asbl « Päerd’s Atelier » installe dans les locaux de la ferme Graf, située à Merscheid, un centre de formation artisanale et agricole, destiné à accueillir des jeunes gens ayant terminé leur obligation scolaire et présentant des difficultés d’intégration sociale et professionnelle. Le centre prend la désignation de « Centre de propédeutique professionnelle – Liewenshaff ».

 

 

Tous les partenaires réunis lors de la mise de la première pierre

 

 

 

 

Les travaux de rénovation.

Début des travaux de démolition (fin décembre 1992 – mars 93). 

Le Liewenshaff ????

 

 

    

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

Dans le cadre du projet „Liewenshaff“, l’association entend réaliser différents objectifs, dont notamment:

·     mise au travail de jeunes gens inadaptés et difficiles à intégrer dans la vie active;

·     poursuite de buts socio-éducatifs et culturels pour ces jeunes gens;

·     organisation de loisirs à partir de l’utilisation du cheval de trait.

  

 

Participation de jeunes gens, venant du Centre d’Intégration Scolaire aux travaux de démolition et de rénovation, le premier « module » de travail au Liewenshaff.

 

 

 

Le premier module officiel, où des jeunes gens peuvent travailler est le module agricole.

 

 

 

Va suivre une année plus tard le "module fer", servant à des travaux de rénovation pour les besoins du Liewenshaff et évoluant à l’extérieur du site.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Situation en novembre 1993. L’ancienne grange est rebâtie et va donner place à une étable pour chevaux au rez-de-chaussée, l’appartement du concierge au 1ier étage et le gîte d’étape au 2ième étage.

 

 

Situation actuelle.

 

 

 

 

 

 

 

Novembre 1994 : 2ième phase – transformation de l’ancienne maison d’habitation en cuisine et restaurant, sanitaires, salle de séjour et chambres d’habitation pour les jeunes, bureaux. Tous ces travaux n’ont été possibles qu'avec l'appui financier des Ministères, Fondations et Oeuvres sociales concernés, mais aussi avec l'engagement bénévole de quelques personnes, ayant pour seul but de donner aux jeunes inadaptés un abri adéquat temporairement. En 1995 va débuter la construction de la nouvelle grange pour les besoins du module agricole (stockage de foin et de machines agricoles).

Situation en mai 1996 (construction d’une nouvelle grange).

 

 

Troisième et quatrième module de travail créé, le « module horticole », qui va s’occuper des espaces verts et le module « cuisine et restauration ».

 

 

 

Le module « atelier fer » va trouver sa place au site du Liewenshaff, avec une salle de classe au premier étage.

 

 

 

Et hangar de l’autre côté, où va évoluer le cinquième module : « nettoyage industriel ». Le hangar: salle multifonctionnelle, lieu de travail et salle de concerts pour le festival "Jazz & Blues", entre autres.

 

  

 

 

Nouvelle étable

 

 

 

 

 

Les travaux continuent - piste d’équitation et hangar pour machines agricoles.

 

 

                      

 

 

 

 

 

 

 

Le nouveau Amphitheâtre.