Prix Korczak 1999

 

 

Le prix 1999 a été décerné à Monsieur Fetz Jean, éducateur et responsable du PROJET « LIEWENSHAFF » de l’ASBL PAERDSATELIER,. Le « Liewenshaff » est porteur d’espoir à plus d’un titre : outre d’aider ces jeunes et leur famille, il montre qu’en optant pour des idées innovatrices et alternatives, il est possible de créer des organisations qui aident les jeunes en s’inscrivant dans un projet qui sort des sentiers battus.

  

Rappelons que le prix KORCZAK, doté de 100.000 Flux, est décerné tous les deux ans par la Fondation Kannerschlass en vue d’honorer ceux qui oeuvrent de façon exemplaire dans le domaine social.

 

Traditionnellement, ce prix récompense des personnes de formations diverses ou des associations s’étant particulièrement distinguées par leur travail dans le domaine social. En faisant preuve d’un grand respect des valeurs de tolérance, les lauréats auront surtout fait preuve de respect envers les minorités, en favorisant leur intégration par le dévouement et en luttant contre la marginalisation des plus démunis. Et c’est donc avec une profonde reconnaissance que l’ « a.s.b.l Päerd’s Atelier », consciente de partager les mêmes idéaux et optiques que ces prédécesseurs, a accepté cette distinction, mais également avec une grande fierté, puise le comité KORCZAK nous a reconnu ces mêmes qualités.

D’autre part, à côté des orientations idéologiques, en sélectionnant notre projet « Liewenshaff », le comité KORCZAK a pu donner un signal fort pour soutenir l’idée qu’il est indispensable de continuer l’intervention socio-éducative au-delà de la scolarité obligatoire, en d’autres termes, à investir plutôt dans la prévention et à limiter ainsi la marginalisation et toutes les dérives qui s’y associent malheureusement aussi souvent.

 

 

Prix NUIT DES INITIATIVES 2004

 

Concours européen sur l’engagement des jeunes

 

Deux projets luxembourgeois primés lors de la « Nuit des Initiatives » à Paris.

 

[Communiqué de presse du 16 décembre 2004]

Lord de la « Nuit des Initiatives », qui s’est tenue le 15 décembre 2004 à Paris, les lauréats du concours européen ont été primés. Ce concours européen a été organisée pour la première fois en 2004 avec la participation de neuf états membres ( l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la France, la Hongrie, l’Irlande, le Luxembourg, la Pologne et la République Tchèque) .

Les deux projets luxembourgeois récompensés par le « prix spécial du jury » sont « Jonk wielt ! » de la Conférence Générale de la Jeunesse Luxembourgeoise et « Projet Parc et chemin pédagogique » du Päerd’s Atelier a.s.b.l. . Les lauréats des prix européens sont récompensés d’un séjour offert par chacun des pays dans l’un des pays participants.

En ce qui concerne le “projet Parc et chemin pédagogique” , les jeunes du Centre Propédeutique Professionnel “Liewenshaff” (Päerd’s Atelier a.s.b.l. ) ont développé et réalisé l’idée d’un parc à sculptures et chemin pédagogique . Les premiers gros travaux au site ( Merscheid) ont eu lieu au printemps 2004 et ont abouti à la mise en place d’une aire de jeux, d’une piste de pétanque, de chemins ainsi que l’aménagement de l’étang.

Dans le cadre de son projet « Jonk Wielt ! » la Conférence Générale de la Jeunesse Luxembourgeoise a donné en 2004 le rendez-vous avec la politique aux jeunes dans sept établissements scolaires du pays. Lors de ces foires politiques les lycéens ont pu participer à des tables rondes animées par des journalistes pour débattre directement avec les jeunes représentants des partis politiques mais aussi s’informer lors des stands sur les partis politiques et leurs activités.

Le concours a été organisé afin d’encourager les projets dans le domaine de l’engagement des jeunes c’est –à- dire des projets qui visent la responsabilisation, la participation et la citoyenneté active des jeunes. En 2005 , ce concours sera étendu à d’autres états membres.

Outre le prix européen, la « Nuit des Initiatives », en présence du Ministre français de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, Monsieur Jean-François Lamour, a été la cérémonie officielle de la remise des prix aux lauréats des concours français « Envie d’agir ! » et « Défi Jeunes ».

 

  

 

Carl Bertelsmann-Preis 2005
"Junge Generation und Arbeit: Chancen erkennen - Potenziale nutzen"

 

 

Gerade im Übergang zur Wissensgesellschaft des 21. Jahrhunderts ist die Entwicklung und kontinuierliche Sicherung der Beschäftigungsfähigkeit mehr denn je gefordert und setzt nicht nur bei jedem Einzelnen ein höheres Maß an Eigeninitiative und Eigenverantwortung in der Lebensplanung voraus. Die Grundlagen für die individuelle Beschäftigungsfähigkeit in der Jugend zu legen und zu fördern wird zu einer der großen Herausforderungen unserer Gesellschaft, der Wirtschaft und der Unternehmen, insbesondere dort, wo die Heranführung und Integration junger Menschen in sich verändernde Arbeitsmärkte bzw. in das Erwerbsleben aus eigenen Anstrengungen nicht gelingen will.

Bei der Suche nach europäischen Good Practice-Beispielen für die erfolgreiche Gestaltung des Übergangs von der Schule in das Berufsleben wurde – als wesentliche Voraussetzung für die Übertragbarkeit erfolgreicher Modelle – besonders auf die Vergleichbarkeit mit dem deutschen beruflichen Bildungssystem geachtet. Die Berufsausbildung im dualen System bildet den Kern des Ausbildungssystems in Deutschland. Sie verbindet die Vermittlung berufspraktischer Fähigkeiten und Kenntnisse im Betrieb mit der Vermittlung berufstheoretischen und allgemeinen Wissens in der Berufsschule.
Das duale System ist im Informationszeitalter zwar zunehmendem Anpassungsdruck ausgesetzt; trotz anders lautender
Befürchtungen ist es aber weder im Inland noch im Ausland ein „Auslaufmodell“. Viele internationale Bemühungen zielen im Gegenteil darauf ab, duale Elemente zu stärken, dabei die Betonung jedoch auf verstärkte Durchlässigkeit, mehr Flexibilität und Modularisierung zu legen. Für einen internationalen Vergleich wurden daher vorrangig Länder in die Analysen einbezogen, deren berufliche Bildung auch im Rahmen einer dualen Ausbildung stattfindet bzw. die einen Schwerpunkt auf die betriebliche Ausbildung legen. In die vertiefte Betrachtung wurden daher neben Deutschland die Länder Dänemark, Liechtenstein, Luxemburg, Niederlande, Österreich, Schweiz und der flämische Teil Belgiens einbezogen.

Als Vorbilder guter Praxis kamen grundsätzlich solche Ansätze in Betracht, die in vorbildlicher Weise

  • eigenverantwortliches Handeln bei jungen Menschen fördern,
  • einen Beitrag zur nachhaltigen Integration der jungen Generation in das Erwerbsleben leisten,
  • bei ihrem Handeln von einem kompetenzorientierten Menschenbild ausgehen und
  • junge Menschen dabei unterstützen, „Unternehmer ihrer Selbst“ zu werden.

 

 

Die vielversprechendsten und interessantesten Ergebnisse dieser Recherche werden im Folgenden vorgestellt.

Das Projekt Liewenshaff der Päerd’s Atelier asbl wurde in diesem Rahmen nominiert.

 

 

Prix LIONS 2012

 Photo's